Histoire de la danse irlandaise

Histoire de la danse irlandaise

L’histoire de la danse irlandaise a suscité un regain d’intérêt avec le succès de spectacles tels que Riverdance et Seigneur de la danse. En fait, cette histoire remonte à des milliers d'années et même la vitrine la plus moderne de Broadway contient des étapes et des méthodes enseignées dans les villages irlandais avant même que les États-Unis ne soient une idée.

Les racines de l'histoire de la danse irlandaise

L'histoire de la danse irlandaise commence dans l'héritage celtique. Bien que tous les disques anciens puissent être inexacts, on pense généralement que dès 1600 avant JC, les danses étaient accompagnées de la musique de Tuatha de Danaanou "travailleurs qualifiés". Ces danses tribales auraient été exécutées dans le cadre de rituels entourant des événements culturels, tels que

  • Culte druidique
  • Culte des animaux
  • Travail
  • Guerre
  • Cour
  • Loisirs sociaux

Comme toute autre forme de danse, l’histoire de la danse irlandaise est rythmée par l’influence des autres cultures. En fait, comme le reconnaît Riverdance, les danseurs de flamenco tirent également une grande partie de leur style des racines celtique et gauloise. En Irlande, les invasions et les migrations ont tendance à provoquer des variations de style et de culture:

  1. 1300 avant JC: Premier Feis – Le roi Ollam Fodhla organise un grand festin appelé Feis Teamhair, traduit par Maison de la musique.
  2. 795 après JC: Influence nordique – Les envahisseurs vikings s'installent, se marient entre eux et partagent leur culture avec les Irlandais.
  3. 1169 après JC: Invasion normande – Les Normands ont apporté avec eux le concept de "danse en cercle", créé à l'origine en France.
  4. 1413 après JC: Caroling enregistré'- Lors d'une visite à la mairie, cette coutume normande de chanter et de danser s'est déroulée à Baltimore, en Irlande.
  5. 1443 après JC: Festival des arts – le premier festival a eu lieu à Kelleigh pour célébrer la musique, la danse et la poésie. Plus de 2 700 personnes y participent.
  6. 1569 après JC: dames de Galway – Sir Henry Sidney écrit à la reine Elizabeth I pour lui parler des magnifiques gabarits dansés par les femmes de cette ville, les qualifiant de "très belles".
  7. 1600 après JC: Fynes Moryson – Cette secrétaire a enregistré ce qui suit au sujet de l'histoire de la danse irlandaise: "Les Irlandais adorent beaucoup danser mais seulement dans les danses campagnardes… dont ils ont quelque chose d'agréable à voir, comme Balrudery et le fouet de Dunboyne, et dansent autour d'un feu au milieu d'une pièce tenant des bâtons à la main et par certaines souches s'attirer les uns les autres dans le feu; et je les ai souvent vus danser devant le lord suppléant à la chambre des lords irlandais. "

À partir de ce moment, de nombreuses références brossent un tableau assez complet de l'histoire de la danse irlandaise telle qu'elle se poursuit jusqu'à aujourd'hui. Il s’agit notamment d’accueillir le roi Jacques II en Irlande: "… De jeunes filles rurales qui tissent des danses devant lui alors qu'il voyageait."

Les danses irlandaises et les maîtres danseurs

L'histoire de la danse irlandaise n'est pas seulement une histoire d'invasion. Les envahisseurs anglais ont également appris les danses autochtones d'Irlande. L'une d'entre elles, appelée "Trenchmore" et basée sur une danse paysanne irlandaise, a été adoptée avec enthousiasme par la cour de la reine Elizabeth I. Cette danse a conduit à d'autres danses en partenariat, telles que le moulinet.

Danser dans ceilis ou de petits groupes accompagnés de violoneux et de cornemuseurs sont devenus populaires à la fin du XVIIe siècle, la musique au rythme rapide assimilant de nouvelles influences culturelles de la même manière que les danseurs bougeaient.

Le maître de la danse irlandaise

Au 18ème siècle, le maître de danse irlandais fait son apparition. Il est un instructeur expérimenté qui enseignera aux jeunes de chaque district les danses de groupe qui sont leur patrimoine. De temps en temps, les élèves étaient séparés – au début, probablement à cause de problèmes de discipline – et enseignaient des parties en solo. C’est le précurseur des types de spectacles chorégraphiés par Michael Flatley et ses collègues aujourd’hui. Parfois, des maîtres de danse rivaux se rencontraient dans des festivals et montraient leurs formes de danse lors de compétitions intenses.

La danse irlandaise aujourd'hui

le Feis reste un élément important de la culture de la danse irlandaise, et la danse irlandaise est enseignée dans le monde entier, à la fois aux personnes ayant un héritage irlandais et à d'autres personnes qui aiment simplement la danse. Les championnats ont lieu à Dublin chaque Pâques pour les compétiteurs du monde entier. Ceilis sont toujours organisées dans le monde entier par des Irlandais et des non-Irlandais. Bien qu'elle continue d'évoluer, la riche tradition de l'histoire de la danse irlandaise est forte à travers les arts.

Voir la vidéo: Histoire de la Danse de 1900 à nos jours

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...
Like this post? Please share to your friends:
Laisser un commentaire

;-) :| :x :twisted: :smile: :shock: :sad: :roll: :razz: :oops: :o :mrgreen: :lol: :idea: :grin: :evil: :cry: :cool: :arrow: :???: :?: :!: